ARWEN de la RÉAULT : Les Guides de l’Evolution Planétaire : AU REVOIR ET MERCI — pressegalactique.com

Pas de commentaire
Photo Arwen de La Réault

Les Guides de l’Evolution Planétaire, canalisés et transmis par Arwen de La Réault

Bien-Aimés, nous vous adressons toutes nos bénédictions, Paix sur vous tous !

Nous sommes les Guides de l’Evolution Planétaire, nous Œuvrons conjointement avec toute la Hiérarchie céleste, nous insufflons le réconfort et le soutien de la Lumière là où nous sommes appelés. Dans la mesure où vous vous y rendez disponibles et demandeurs, nous avons plaisir à faciliter quelque peu votre participation personnelle pour la transformation intérieure qui s’effectue en chacun d’entre vous actuellement.

Il est temps pour vous de dire « au revoir et merci » à votre passé, à vos temps périmés. Ils s’effondrent parce qu’ils sont devenus inutiles et surtout parce qu’ils sont incompatibles avec les Chemins qui s’ouvrent à vous aujourd’hui, si vous êtes décidés à glorifier et à magnifier votre entrée dans l’Illimité, votre Conscience d’Êtreté. 

Toutes les peurs, toutes les croyances erronées destructrices, contractées au cours de votre vie (pour ne parler que de celles-ci), tous ces égarements vous ayant tant de fois fait chuter, furent nécessaires à votre Evolution. La finalité consiste à vous faire prendre conscience du fait que vous êtes tout le contraire de ce qu’on vous avait inculqué, tout le contraire également de ce que vous aviez cru et admis comme étant vérité irréversible. Vous rencontrez « l’écueil » pour prendre conscience de votre pouvoir incommensurable à le transmuter. Vous souffrez et peinez face à une quelconque situation dans le but de vivre dans votre chair la Connaissance éprouvée que vous êtes bien plus que cette désespérance, cette tétanisation, ou cette colère ressenties. 

Il ne s’agit pas de dire « je suis comme ça parce qu’on m’a dit que…, toute mon enfance j’ai entendu à ce sujet que… » Ou bien « je réagis ainsi parce qu’on m’a fait cela ou que l’on m’a montré cette attitude etc… » Si vous avez rencontré ces personnes et ces situations, c’est parce qu’elles étaient utiles à votre Chemin évolutif. Vous les avez choisies pour que, grâce à l’éclairement de la Lumière d’Amour, vous puissiez rendre visibles (et par conséquent, convertibles), vos méprises, vos méconnaissances, vos blocages, l’origine et l’articulation de vos schémas de soumission, vos états factices d’impuissance, qu’ils soient de nature génétique, karmique, éducationnelle, ou qu’ils soient artificiellement projetés sur votre écran 3D par les manipulations hypnotiques émanant des « obscurs ». 

Or, si ces errances, ces oublis de vous, se sont avérés extrêmement salutaires pour vous faire avancer, ils cessent d’être indispensables et ne peuvent donc plus être entretenus, dès lors que vous reconnaissez qui vous Êtes en Vérité. Désormais, dès le franchissement de la Conscience de 5e dimension, vos apprentissages ne s’exerceront plus par le biais de la souffrance et du sacrifice, mais par l’Expérience dans et par l’Amour.

Néanmoins, à force d’escapades dans les voies illusoires ou dans celles de la densité profonde, il faut parfois vous retrouver dans les situations les plus insupportables, pour prendre conscience, pour n’avoir plus la vigueur de continuer à résister à l’Incontournable, et pour capituler, s’abandonner à l’Amour dans l’Unité.

L’intelligence cosmique Sait, quand l’humain, le simple humain ne sait rien. 

Apprenez à vous reconnaître, à vous accueillir, à vous laisser être avec douceur pour vous-mêmes. Apprenez à reconsidérer toutes ces parties de vous qui souffrent et se débattent, accueillez-les, respectez-les, rassurez-les, au lieu de lutter contre elles, de les juger, de les rejeter, de les contenir, de les refouler, de les repousser… Les rejeter et les repousser, prend parfois la forme de la fuite en avant, comme par exemple plonger dans les addictions, les comportements compulsifs ou exagérés, l’assommoir par le travail, les études ou tout autre alibi dans le but inconscient ne pas admettre, ne pas permettre la place pour accueillir la souffrance intérieure de la séparation d’avec votre Essence, par peur de souffrir trop en s’estimant incapable d’assumer, tant on vous aura écartés de la notion d’Amour de vous. Les surpoids, les maladies chroniques et auto-immunes, en sont entre autres, les séquelles directes et récursives.

Parlez à votre cerveau pour le cajoler, lui qui a si longtemps été discrédité, relégué dans toutes les formes d’ostracisme, de condamnation et de sevrage brutal. Certes, votre cerveau est le moteur de votre être de chair, certes, il cherchera sans relâche à demeurer dominant. Tandis que votre Cœur est le moteur de votre Soi divin, lequel n’a nul besoin de calcul, de force ou de ruse pour Être et Connaître au-delà de ce que votre cerveau ignorera toujours, car ce dernier ne peut que vous pousser à gérer l’apparente réalité, basée sur le « connu », le « déjà vécu » dans la limitation. Votre cerveau examine et compose avec la restriction, votre Cœur sert et active l’Expansion du Créateur à l’infini !

Tout le monde dispose de la Puissance d’agir concrètement sur la réalité, en amplifiant consciemment sa fréquence, afin de transmuter la densité par la Lumière du Cœur, mais peu de gens connaissent ce potentiel inné en eux, et trop peu encore se risquent à l’initier pleinement. Accroître sa fréquence signifie : cesser de cultiver les clichés de vie et de pensée appartenant à l’ancien monde, cesser d’être réactif et récriminant sur tout ce qui ne s’organise pas comme votre propre cerveau l’avait voulu et prévu, cesser de vouloir avoir raison (quitte à démontrer que vous aviez bien pressenti l’avènement d’une situation inconfortable ou la reproduction d’un schéma répétitif), cesser d’obéir aux injonctions et aux modèles abêtissants que vos sociétés proposent, cesser de juger, de jauger, d’évaluer, de spéculer, d’hypothéquer ce qui ne vous appartient pas, de prendre la place des autres en émettant des conseils inutiles ou des versions personnalisées de ce que vous auriez fait à leur place…. La liste n’est pas exhaustive, complétez-la avec lucidité, humilité et honnêteté, en respectant ce que votre Sage intérieur vous révèle lors de vos propres introspections. Vous avez tous un GPS énergétique très fiable au centre de votre Cœur, laissez-vous guider, ne fuyez pas en travestissant ce à quoi vous ne voulez pas faire face !!!!

Toujours, observez-vous en qualité de Vibration, d’Energie momentanément investie dans un corps, même pour les actions les plus anodines (en fait, elles ne le sont jamais). Comportez-vous en pensant à ce qu’EST votre aspect vibratoire, à ce qu’il doit illustrer, et non en vous voyant comme un corps devant éventuellement atteindre le ressenti d’une vibration.

En vous observant tel un élément fréquentiel de la Source en incarnation, il vous sera plus simple de vous inclure dans la Conscience universelle, le Flux divin et de vous y sentir immergé en permanence pour y puiser ce dont vous avez besoin. Tandis qu’en vous observant dans le rôle d’un être charnel occupé à « réussir » sa vie de matière, vous vous condamnez à demeurer dans la séparation, tout en priant inutilement pour que votre cerveau parvienne à rejoindre des plans qu’il ne peut systématiquement pas pénétrer. 

Rien n’est extérieur à vous et tout ce qui vous semble devoir être transformé dans votre vie commence par une élévation vibratoire. Ce n’est jamais le contraire (puisque rien n’est matière et que tout est Energie). On ne met pas la charrue avant les bœufs !

Si vous observez l’effet- miroir de la vie, sans vous rendre compte qu’il s’agit d’une « hallucination » savante et organisée (processus inhérent à la 3D), vous serez tentés de réparer, sur la surface du miroir, ce que vous y avez vu qui ne vous convient pas. C’est-à-dire que vous souhaiterez intervenir directement sur la situation extérieure, au lieu de saisir que toute manifestation visible aura toujours pris naissance dans votre Cœur, à partir de votre qualité vibratoire, elle-même déterminée par vos choix. C’est donc à l’intérieur de vous que réside la solution, en même temps que les « outils » pour la faire apparaître.

Alors laissez-nous vous donner un exemple illustratif de cette méprise : supposons qu’en repeignant vous-mêmes les volets de votre maison, quelques petits éclats de peinture aient rejailli sur votre visage. Vous vous en apercevez en vous regardant dans un miroir. C’est bien sur vous qu’il faudra enlever les éclaboussures, par sur le miroir !

A chaque fois que vous vous cabrez devant un comportement ou une situation estimés comme extérieurs à vous, vous confessez votre vulnérabilité au contexte en question. A cause d’une croyance soutenue, vous avez étiqueté la personne incriminée ou la situation blessante, et en voulant contrôler le mal-être que cela vous procure, en laissant délibérer votre mental qui pourtant n’aura jamais la juste réponse, vous empêchez la personne en question ou le contexte incommodant, de sortir du rôle d’agresseur dans lequel vous les avez enfermés, sans permettre qu’une autre réalité puisse être vécue. A chaque fois que vous réagissez de la sorte, vous continuez de rendre indispensable la confrontation à l’adversité, et par la même occasion, vous rendez également douloureuse et chaotique, la poursuite de votre évolution… 

Observez par ailleurs, lorsque vous vous débattez, lorsque mentalement vous luttez contre quelque chose ou quelqu’un, vous combattez ce qui n’est pas réel puisque vous vous situez dans la séparation/dualité 3D, ayant donné naissance à l’idée-même du combat (combat « pour » ou combat « contre »), issu de la Peur et de l’ignorance, inexistant dans les Royaumes de la Lumière. Or, le concept de la lutte contre quelque chose, ou en faveur de quelque chose d’inexistant, est forcément lui-même invraisemblable… Tant que vous vous maintenez dans la joute, vous entretenez les règles du jeu dans l’illusoire et par-dessus tout, vous demeurez la marionnette de votre mental auquel vous transférez en l’affaissant, toute votre Puissance d’Être divin. 

On en revient ici à réitérer les explications par lesquelles nous avons à de multiples reprises, fait s’exprimer Arwen, notre présent canal, notre traductrice Bien-aimée, à propos du concept de « manipulation/domination perverse », c’est-à-dire, ce qui représente l’axe central sur lequel s’articule tout le rapport que vous entretenez avec votre cerveau/mental/ego et avec la Vie… 

Il vous faut être très vigilants pour ne pas sombrer dans le piège le plus courant pour l’humanité, consistant à essayer de palabrer, de marchander, d’argumenter avec votre mental, comme pour tenter de lui faire comprendre et admettre ce à quoi il n’aura jamais accès ! Vous espérez pourtant qu’il vous fournisse des raisonnements et des réponses de nature à vous faire ressentir concrètement ce qu’il vous semble impossible de ressentir naturellement, sans passer par la représentation intellectuelle. Sachez toutefois que la perception de « l’impossible » est toujours en lien avec le passé, par conséquent, en rapport à l’imaginaire. Cela repose sur le souvenir d’une ou plusieurs expériences vécues en basse fréquence. En conséquence, ce que vous définissez comme « impossible » ou très aléatoire appartient à la séparation, donc à l’inexistant, autrement dit à tout le contraire de ce que vous Êtes… 

Tant que vous ressentez l’impression d’avoir quelque chose à négocier, quelque chose à faire comprendre selon votre version, quelque chose à démontrer pour éprouver le soulagement d’avoir raison (par rapport à vous-mêmes ou vis-à-vis de l’extérieur), tant que vous avez le sentiment d’avoir quelque chose à perdre si vous lâchez-prise, tant que vous avez l’impression de dépendre littéralement de quelque chose ou de quelqu’un (ou de votre cerveau), cela signifie que vous ouvrez la porte à toutes les compromissions, à toutes les formes d’esclavage, cela signifie que vous vous maintenez en état de séparation, cela signifie que vous n’êtes pas libres, cela signifie que vous ne vous souvenez pas encore de « Qui vous Êtes ». Néanmoins, de tels contextes vous offrent toujours une opportunité pour revenir à l’Equilibre et à la Paix intérieure, à la mémoire de votre Essence primordiale. Il vous suffit d’activer la Flamme de Résurrection qui réside en votre Cœur, il vous suffit de vous rappeler que vous Êtes l’Amour en incarnation, que vous Êtes des Maîtres en révélation, que vous Êtes toute Energie, que vous Êtes une Extension/Expression/Activation de la Source, du « Tout ce qui EST » et rien d’autre, absolument rien d’autre !    

L’habitude ou plutôt le conditionnement d’avoir dû ne considérer que la personnalité en 3D, a fait naître en vous le besoin d’être cadrés, hiérarchisés, contraints, dirigés. Votre structure, votre charpente émotionnelle en grande indigence, appellent à un balisage, une signalétique culturelle qui vous donne l’illusion d’exister et d’être enracinés, ce qui vous a dispensés d’apprendre à ressentir par intuition, les nuances subtiles dans le non-apparent, le non-signifié, l’illimité, hors le langage, hors la preuve, hors le temps etc.

Vous avez peur de l’inconnu, peur du vaste, peur de ce qui ne s’explique pas, peur de ce qui échappe à votre compréhension, donc à votre contrôle, parce que vous avez peur en découvrant la Vérité, d’être obligés de désavouer ceux que vous avez tenus pour vos « supérieurs » (votre mental inclus), vous avez peur en vous émancipant, de ne plus pouvoir faire confiance à autre chose qu’à vous-mêmes, ce « vous-même » que vous ne connaissez pas encore assez pleinement, pour que cela vous rassure à jamais. En discréditant ce que vous avez admiré, ce sur quoi vous vous êtes « reposés » (là encore votre mental est impliqué), vous craignez la sanction et vous craignez ce que vous avez appelé « le vide », vous avez peur de ne pas « être à la hauteur » (manque d’Amour pour vous)….    

Pour autant, aujourd’hui, il faut disséquer le contenu de vos poubelles psychiques si vous voulez parvenir à réformer vos anciennes habitudes. Si vous ne souhaitez plus être manipulés (par vos relations, l’Etat, la société ou vous-même), alors ne soyez plus manipulables.

Vous vous libérez des attaques de la manipulation perverse et des mémoires vibratoires dont elle aura creusé les marques, quand vous percevez clairement tous les vices cachés dans le montage de son jeu : dès lors que vous comprenez quand, comment et pourquoi vous étiez sa victime, quand vous voyez clairement comment les différents agissements s’articulent et autour de quel axe les manigances s’enroulent pour vous piéger (qu’il s’agisse encore une fois de vos mémoires cellulaires, de vos habitudes de pensée et autres ruminations mentales, qu’il s’agisse de personnes de votre entourage, ou plus globalement de ce que vous subissez sous le joug séculaire de l’obscurité en 3D et 4D). Ceci est capital, car si vous refusez de « voir », ou si de bonne foi, vous ne comprenez vraiment pas ce qui se passe, vous entretenez le mécanisme en le cautionnant tacitement. Si vous ne parvenez pas à décrypter consciemment, et sans émotions particulières, le tissage de la toile dans laquelle vous étiez tous enlisés à divers degrés et dans différents domaines, jamais vous ne pourrez y porter remède. Plus grave Chers UN, vous condamnez l’ensemble à subir aussi les conséquences désastreuses que vous négligez de transformer pour vous-même, alors que vous en avez la charge divine et la puissance christique d’exécution.  

Vous vous rendez libres lorsque vous réalisez consciemment que plus rien ne peut vous porter atteinte. Egalement quand vous êtes capable d’adresser à la source de la domination (votre mental, les personnes ou les situations en tant qu’oppresseurs), des pensées à la hauteur de votre Eveil, prenant très généreusement en compte l’état de délabrement des modes de vie collectifs ou celui d’un individu lorsqu’ils se postent dans un tel éloignement de la Vérité (ce qui, rappelons-le, n’a rien de comparable avec un quelconque pardon issu du mental simpliste humain).

A divers degrés, vous avez tous été contraints de toujours tout contrôler. C’est la technique de survie commune à tous les dominateurs, parce que tous, de manière plus ou moins patente, vous avez vécu dans la peur, l’anxiété, le sentiment d’impuissance ou d’inadéquation.

Les captifs sont ceux qui se sentent démunis et impuissants face à la matière ou à des Lois, ou encore à des coutumes sociales et culturelles. Ceux qui par naïveté ou irrésolution entrent dans le jeu, en essayant à tous prix de ne pas contrarier, de ne pas « faire de vagues » comme vous dites ! 

La constante également récurrente dans ce type de situation, est de croire que tout va rentrer dans l’ordre et qu’il suffit de céder un peu pour que la situation s’apaise. La personne sous emprise n’a généralement pas conscience de son état, ni du degré d’asservissement sous le harnachement duquel elle entretient sa relation avec l’ombre. Elle espère, elle attend que son tourmenteur revienne à la « raison ». Elle est sûre que c’est possible et qu’il va le faire. Ou bien s’il s’agit de mesures légales, la personne baisse les bras, obtempère, elle dit qu’elle n’a pas le choix.

C’est à tout cela qu’il faut dire « au revoir et merci » !

Alors peu importe, Bien-Aimés, ce que vous avez pu vivre dans la douleur ou la difficulté jusqu’à hier, jusqu’à la seconde qui précède la dernière phrase que vous venez de lire… Rien n’a de véritable importance, car tout était de toute façon, destiné à vous amener là, ici et maintenant, au constat que vous soyez intacts, intégralement lumineux, infiniment Puissants, d’autant mieux affranchis de toutes vos chaînes qu’elles n’avaient jamais existé que dans l’esprit confiné en l’oubli de lui-même.

Rien d’autre n’existe que l’instant présent : la force de votre Pouvoir du « maintenant » à ranimer ou à transmuter toute chose quel que soit son état. Vous Êtes la vibration interrompue et indéfiniment renouvelée, perpétuellement amplifiée à la Source-même du noyau central de toute Vie. Vous Êtes la Lumière du Monde, vous Êtes le Chemin, vous Êtes le garant des nouvelles Fréquences qui s’ancrent sur Gaïa…

A l’époque où Il marchait parmi vous, Celui que vous appeliez Jésus vous a dit ceci : « Je suis la Porte, si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé, il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages ». (Jean 10-9)

La formulation est un peu archaïque bien sûr, elle ne correspond plus véritablement à votre temps, mais elle était parfaitement adaptée à celui d’il y a plus de 2000 ans ! Ce que vous devez entendre dans ces mots, c’est que vous aussi « vous Êtes la Porte » sacrée par laquelle, grâce à la signature vibratoire que vous émanez et qui sera reconnue, vous attirerez un grand nombre de vos semblables, afin de les conduire vers un accroissement de Consciences, des comportements et une Elévation vibratoire compatibles et nécessaires pour vivre sereinement, prospérer et communiquer librement avec les fréquences supérieures de l’Univers.

« Entrer et sortir » veut dire que vous êtes libres, libres de circuler à votre guise, libres de créer, libres de toute contrainte, sauf à maintenir vos carcans et vos rituels socio-culturels par ignorance, par habitude ou par peur….

C’est cela que vous Êtes, vous Êtes tous, tout cela. Aujourd’hui, le Christ cosmique revient parmi vous, à travers chaque Cœur qui choisit fièrement de l’exprimer. Libre à vous de le reconnaître, de le vivre dans votre chair, de le rayonner inlassablement.

Dites « au revoir et merci » à la 3e et à la 4e dimension. Laissez-vous aller avec légèreté, émerveillement et gratitude partout où vous conduisent vos pas. Souvenez-vous que tout ce que vous vibrez doit s’en référer à la mémoire sacrée de votre Source divine. Souvenez-vous que vos pas sont ceux qui reflètent et dispensent la Conscience christique, qui apportent la Lumière et l’Acceptation d’Être tout ce que vous voyez, car vous avez créé tout ce que vous voyez, que vous Êtes tout ce que vous constatez et que la Puissance de votre Amour, instantanément, peut rétablir à la Perfection divine tout ce qui nécessite d’être reconfiguré, là où il y avait eu distorsion, non Alignement, donc méprise.

Vous ne pouvez peut-être pas encore changer l’état de votre monde dans un claquement de doigts, mais vous pouvez d’ores et déjà initier les premières mesures majeures qui galvaniseront la force d’inertie actuellement persistante, l’Amour fera le reste…. Merci à tous ceux qui déjà se sont non seulement réveillés, mais qui sans relâche, main dans la main avec toutes les fraternités célestes, Œuvrent à leur propre transformation, comme à celle de leurs semblables sur Terre, entraînant avec eux tous ceux qui décident d’entrer dans la vivante farandole de la Joie, de l’harmonie, de l’Abondance et de la Vie en symbiose avec toute la Création.

Nous vous Aimons, nous nous réjouissons de vous accueillir, nos Bien-Aimés de la Famille du UN. 


Canalisé par Arwen de la Réault

Partagé par la Presse Galactique

LIEN DE L’ARTICLE >>> https://pressegalactique.com/2019/08/30/au-revoir-et-merci/

Avis. Les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif.
Votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.