Guidance | Channeling

PAMELA KRIBBE : Marie-Madeleine: LES FILS DE L’ÂME — jeshua.net

Image par Stefan Keller de Pixabay

Pamela Kribbe canalise Marie-Madeleine

© Pamela Kribbe
Traduit de l’Anglais par Emmanuelle McLoughlin

Mes chers amis,

Je suis Marie-Madeleine. Bienvenus à vous tous dans ce cercle de personnes de même esprit. Vous vous trouvez dans une période de transition qui n’est pas seulement limitée au monde qui vous entoure, mais que vous traversez aussi en vous. Vous avancez activement vers un partenariat avec votre Moi supérieur. Ce dernier n’est pas lié au temps ni à l’espace, car il est libre. Il ne connaît aucunes limites, et il est capable de déployer ses ailes afin de tirer ses connaissances, son savoir et son énergie des dimensions dans lesquelles vous évoluiez autrefois. La richesse de cet héritage est de plus en plus à votre portée, car vous entrez dans un état d’expansion intérieure  votre conscience devient plus vaste et plus spacieuse. En effet, votre conscience dépasse de plus en plus les frontières.

Vous avez créé cet espace en vous grâce à votre travail intérieur, grâce à votre volonté de suivre le chemin de votre âme, et aussi par la recherche active de l’obscurité en vous-même. De ce fait, votre conscience s’amplifie, et vous vous rapprochez de plus en plus de qui vous êtes vraiment. Vous êtes en train d’effectuer un travail de transition intérieure allant d’une personnalité terrestre: liée au temps et à l’espace et limitée par l’époque et la culture dans laquelle elle évolue – à une personnalité portée par l’âme: qui reçoit l’inspiration de son âme et qui est en contact avec beaucoup d’autres dimensions, et ce, librement.

C’est justement parce que vous êtes en pleine phase de transition (durant cette vie-ci, votre âme s’éveille dans votre corps) que des mémoires de vies antérieures se révèlent à votre conscience, soit à travers des ressentis (parfois ambigus), soit à travers des images ou bien des souvenirs. La raison en est simple: vos vies antérieures sont toujours vivantes. Toutes les personnalités que vous avez eu dans d’autres époques et d’autres lieux n’ont pas vraiment disparu: ce sont les fils de votre âme, et dans une autre dimension elles sont encore bien vivantes. L’instrument qu’est votre âme possède de nombreux fils, et chacune de vos anciennes personnalités représente un des fils de votre âme. Et de l’endroit  elles se trouvent actuellement, elles perçoivent une lumière au loin – et cette lumière c’est vous ici et maintenant.

Ces vies antérieures perçoivent ce qui n’est pas encore résolu au niveau du Moi: ce qui ne fut pas compris à l’époque où elles vécurent, et ce qui fait encore mal. Ainsi, tout ce qui n’a pas été résolu a maintenant la possibilité d’être assimilé à travers vous et en vous, et a la possibilité d’être dégagé afin que les vieilles douleurs soient libérées. C’est lorsque vous faites délibérément la transition vers une plus grande prise de conscience de soi, que ces parties de votre âme (qui se sont senties perdues dans vos vies passées), vous rejoignent dans cette vie-ci. A cause de ces anciennes parties de votre âme, vous aurez parfois à faire face à des blocages et à des ressentis violents. Et même si vous ne les accueillez pas comme étant vôtres, ces mémoires reviennent à travers le temps et l’espace pour frapper à votre porte car elles sentent que vous avez la capacité de les libérer.

Afin d’accomplir véritablement ce travail, et afin que la délivrance ait vraiment lieu, vous devez d’abord prendre conscience que vous êtes votre âme. Vous devez comprendre que vous êtes en train de devenir cette entièreté – et cela inclus toutes les vies que vous avez eues et qui cherchent à rejoindre la grande tapisserie de votre âme. Vous êtes à la fois une personnalité terrestre et à la fois une âme. Cette vie-ci a le potentiel de vous offrir la chance d’intégrer tous les vieux aspects de vous-même. Il y a quelque chose de beau, quelque chose de spécial à travers tous ces éléments et toutes ces vies passées: un talent unique, une énergie, un rayonnement qui apportent à votre âme et au monde quelque chose d’extraordinaire.

Tous ces aspects singuliers veulent maintenant porter leurs fruits. Certains ont été, pour ainsi dire tués dans l’œuf et avortés. Les conditions n’étaient alors pas propices, et parfois vous deviez peut-être expérimenter sur Terre la dynamique des énergies de l’ombre et de la lumière, avant que vous ne puissiez comprendre profondément tous ces différents aspects. Tout ce qui en vous a été bloqué par des traumatismes, recherchera toujours la délivrance et le renouveau, et donc, pour cette raison il est parfois nécessaire que vous souffriez et que vous ayez le cœur brisé. Cependant, cela n’est jamais l’objectif.

Il est important que vous preniez conscience que vous avez la possibilité et le pouvoir de vous affranchir et de vous libérer. De même, vous possédez en votre cœur et en votre âme l’espace nécessaire pour libérer ces vieux fils noués à l’histoire de votre âme. Ainsi, les fruits et les dons de ces fils peuvent enfin être libérés. Tout cela est désormais possible durant cette vie-ci parce que vous avez beaucoup grandi. Mais vous n’avez pas encore totalement pris conscience de cela, et parfois vous vous laissez tellement submerger par la souffrance et par les énergies bloquées du passé, que vous perdez courage. C’est pour cela que vous ne croyez pas encore en vous, ni en les capacités du guérisseur que vous êtes devenu.

Cependant vous êtes prêt à le faire. Accéder à votre pouvoir veut avant tout dire que vous voyez et reconnaissez votre propre puissance. Le pouvoir c’est être conscient, et la conscience est la plus grande force qui soit car tout découle de la conscience. Si cela vous paraît déroutant c’est parce que sur votre monde terrestre, et surtout dans votre société, le pouvoir est plus souvent associé au faire et à l’agir plutôt qu’à ce qui est perçu comme étant une vulgaire conscience. Mais ceci est une grande erreur car le faire et l’agir peuvent conduire à une confusion et à un déséquilibre s’ils ne sont pas dirigés par la vraie conscience.

C’est quelque chose que vous pouvez voir clairement autour de vous sur la Terre. Il y a tant de confusion et de déséquilibre parce qu’il y existe des forces qui ne sont ni guidées par l’amour, ni par les connaissances de l’âme. Ce sont souvent des forces aveugles qui sont très instables mais qui sont surtout impuissantes. Elles sont somme toute, stériles.

Ainsi, la plus grande force qui existe est la conscience. Et qu’est-ce que j’entends par la conscience? Et bien cela veut avant tout dire être entièrement présent et faire preuve d’ouverture d’esprit. Une véritable conscience éveillée englobe tout. Elle ne divise pas les choses entre ce qui est bon ou mauvais. Elle n’exclut rien. De plus, une véritable conscience éveillée est extrêmement curieuse, elle veut tout explorer et elle veut aller au fond des choses, vers l’intérieur. Elle ne peut se contenter de ne rester qu’à l’extérieur, elle doit aller voir à l’intérieur. Une conscience éveillée ne dit pas «non» aux émotions lourdes ni aux manifestations obscures. Elle veut aller voir à l’intérieur des choses et comprendre pourquoi cela a lieu d’être, car cette conscience a la parfaite connaissance d’un Amour universel.

La conscience archétypale – qui est le noyau de la conscience de la vie de Dieu – est sûre de cet Amour universel. Elle recherche la lumière partout autour d’elle, et elle œuvre pour tout ce qui est en demande de lumière. Elle ne fait jamais la différence entre ce qui est bon ou mauvais; elle va plutôt faire la différence entre la maturité et l’immaturité. D’ailleurs, derrière les nombreuses manifestations du «mal», se cache un enfant dans le besoin. Une conscience éveillée le sait bien.

Vous pouvez travailler sur vous-même de la même façon. La chose la plus puissante que vous pouvez faire c’est vous rapprocher de vos propres blessures, de votre propre souffrance à partir d’une conscience éveillée. En effet, lorsque vous êtes ouvert à votre propre amour, lorsque vous regardez votre Moi avec un esprit ouvert, alors une transformation s’opère simultanément là  souffrance il y a. Tout est permis, car une conscience éveillée englobe tout; elle vous donne le sentiment de retour vers la Source, de relaxation, et c’est en fait une guérison. Et guérir ne signifie pas «rendre les choses meilleures», ou bien régler les problèmes, ou mettre des pansements sur les blessures. Guérir signifie être présent en pleine et pure conscience, afin que vous commenciez graduellement à comprendre pourquoi les choses sont telles qu’elles sont. Votre âme renaît et grandit aussi dans ce champ de conscience transformateur. C’est ce qu’il se passe en vous dans cette vie-ci – sur cette Terre.

Je vous invite maintenant à entrer dans ce champ «d’amour conscient» ou de «conscience aimante» qui se trouve en vous, et à imaginer que toutes les cellules de votre corps sont ouvertes à cette énergie, qui est en fait celle de votre âme. Il s’agit de l’énergie de la Source, de vos racines. Il suffit de penser à une couleur ou bien à une sensation particulière pour savoir que dans ce champ de conscience une certitude profonde existe: la certitude qu’en fait tout n’est qu’Amour – qu’il y a une place pour chaque chose, et que tôt ou tard, chaque chose finit par revenir à la Source. Cette conscience est dans son essence libre de toute préoccupation. Elle connaît assurément la profondeur de la souffrance et de la petitesse que l’on peut éprouver en tant qu’être humain, mais elle sait aussi que tout cela ne durera pas et que tous les éléments retourneront à la Source enrichis par ce voyage à travers le temps et l’espace.

Maintenant, imaginez que vous ayez de plus en plus de force. Concentrez-vous sur votre être intérieur et sentez votre ancrage au niveau du ventre et des chakras inférieurs. Laissez ce champ d’énergie de guérison descendre jusqu’à votre chakra racine. Ressentez la joie de la Terre lorsque vous êtes en contact avec votre âme. La Terre souhaite soutenir ce savoir. Respirez profondément à partir de votre ventre et sentez comme vous êtes en sécurité lorsque vous baignez dans ce champ d’énergie d’Amour, et comme vous êtes fondamentalement invulnérable. Quoi que les gens puissent faire pour ou contre vous, ce champ d’énergie demeure tel quel – il est un inattaquable – il est éternel.

J’aimerais maintenant vous encourager à découvrir un lieu obscur qui se trouve en vous et qui est prêt à être libéré. Certaines choses sont peut-être enfouies trop profondément, et elles ne sont pas encore prêtes à être délivrées. Il y a cependant des parties de vous qui sont prêtes et qui se trouvent pour ainsi dire juste à la limite: ces parties de vous ont ainsi le désir d’être délivrées afin de libérer votre véritable joie de vivre qui est restée bloquée par des traumatismes et des souffrances. Prenons une partie de vous dont vous avez besoin et qui est prête à être libérée afin de retrouver plus de bonheur et plus d’optimisme – aussi, encouragez-la à remonter à votre conscience.

Imaginez cette partie de vous sous la forme d’une silhouette, d’une énergie, d’une couleur ou d’un symbole – Prenez l’image qui vous vient à l’esprit. Vous pouvez également ressentir cette partie de vous dans un endroit précis de votre corps, mais dans ce cas-là donnez-lui des yeux, et imaginez que ces yeux expriment vos larmes, vos colères, vos frustrations et vos résistances. Ou bien, peut-être voyez-vous quelque chose de très éthéré et de subtil qui a du mal à s’exprimer. Quelle que soit l’image qui vous vient, accueillez-la et n’essayez pas de la changer – accueillez-la tout simplement. Il est possible que cette partie de vous soit restée dans l’obscurité pendant très longtemps. Et là, peut-être qu’elle a seulement besoin de s’habituer à votre regard. Elle a sûrement besoin d’être rassurée car la lumière peut être douloureuse au début, elle peut déclencher de la peur ou bien de la honte, surtout lorsqu’on a vécu caché pendant si longtemps en tant que lourd secret. C’est pourquoi il est important de demander à cette partie de vous ce que vous pouvez faire pour l’aider. Permettez-lui de s’exprimer et demandez-lui: «Qu’attends-tu de moi, que puis-je faire pour toi 

Voyez à quel point vous êtes calme. Malgré l’intensité de la gêne ou de la douleur qui émane de cette partie de vous, vous vous situez dans un espace de compréhension et de grandeur. De même, vous savez que vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit, que vous devez seulement être là, présent. A ce moment-là, engagez-vous à accomplir ce qu’elle vous demande: quelques soient ses désirs, vous allez dans la mesure du possible, répondre à ses attentes.

Lorsque vous faites ce travail intérieur, laissez-vous guider par cette partie de vous blessée, par ce dont elle a besoin et par ce qu’elle désire. Considérez cela comme un jeu précieux auquel vous jouez avec cet aspect de vous-même. Cela signifie que vous n’allez pas essayer de vous nettoyer frénétiquement, car vous devez le faire en prenant votre temps. Votre âme se trouve dans une dimension au-delà du temps et de l’espace terrestre. Sa notion du timing diffère de celle de votre esprit humain, qui lui, veut agir tout de suite et qui veut voir dans le monde extérieur des résultats immédiats. C’est ainsi que vous avez été élevé – vous avez quasi subi un lavage de cerveau.

La dynamique et le rythme de la vie émotionnelle ne sont pas linéaires. Les meilleurs vecteurs de changement sont la patience, le discernement et la compassion. Et lorsque vous accueillez en vous ces qualités sans avoir aucune attente et sans vous inquiéter des résultats, alors les choses arrivent sans que vous ayez à faire d’efforts. Nous voyons encore une fois l’immense puissance de la pure conscience, de la pure présence: elle fait ce qu’elle doit faire sans tirer ni pousser et sans bousculer les choses.

Si vos vies sur Terre (et j’entends par là les vies de tous les habitants de la Terre) étaient plus ancrées dans la conscience, et bien ce monde serait totalement différent. Les gens seraient plus à l’écoute de leur espace intérieur, et ainsi ils seraient plus attentifs et plus ouverts. Avec une telle conscience ouverte et éveillée, et après des périodes de recueillement dans le silence et dans l’immobilité, de nouvelles inspirations pourraient jaillir sans effort, car elles seraient issues d’un cœur pur. Ainsi, vous arriveriez à la conclusion suivante: «voilà ce que je veux faire, car c’est ce qui me rend heureux». Un tel choix contribuera toujours au bien-être de tous les individus et à celui de la Terre.

Néanmoins, étant donné que les gens ne se connectent pas à leur espace intérieur et qu’ils sous-estiment la puissance de leur conscience, ils vont bien trop vite, et ils agissent souvent depuis la peur et l’anxiété. Il en résulte des actions chaotiques et souvent destructives, et cela n’est pas seulement douloureux pour les individus mais aussi pour la Terre qui en souffre elle aussi.

De même, réalisez que la conscience que je viens de décrire (lorsqu’elle est utilisée pour gérer des vieux traumatismes), n’impacte pas que vous. En effet, lorsque vous faites ce pas en arrière, vers l’intérieur, et que vous expérimentez la puissance de cette conscience dans votre propre vie, et bien cela modifie de même le champ de conscience collectif, le champ de conscience sur la Terre. Peu importe que votre contribution vous semble modeste et insignifiante, car sur une population de milliards d’individus, elle fait quand même une immense différence. Le travail que vous effectuez sur vous-même créé des nouvelles ouvertures, et il est donc plus facile pour les autres de faire de même. Ainsi, vous donnez l’exemple.

Je tiens à vous remercier pour votre présence et pour votre dévouement vis-à-vis de ce travail intérieur. Cela signifie beaucoup pour nous, pour vous-même et pour la Terre.

Merci de tout cœur.

© Pamela Kribbe
www.jeshua.net

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: jeshua.net

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
Un blog dédié à l’amour de soi
Photo par Timothy Dykes sur Unsplash
© 2019 – 2022 Andree Boulay Blog – Tous droits réservés

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.