Guidance | Channeling

Un cours d’amour : L’acceptation et le déni.

Photo par Free Nature Stock de Negative Space

« Les dialogues d’Un cours d’amour »
Chapitre 2: L’acceptation et le déni

Extrait pp 433-434, versets 2.1 à 2.10

2.1 Il t’est maintenant demandé de faire deux choses simultanément: Accepter le nouveau et nier l’ancien. L’acceptation est le désir de recevoir. Évidemment, en considérant cette définition de l’acceptation, tu verras que ce n’est pas les manières de l’ancien. Le désir de recevoir est contraire aux attitudes et aux actions par lesquelles tu as mené ta vie jusqu’à maintenant. Il est écrit dans Un cours d’amour que le désir était la seule chose nécessaire pour être à même d’accueillir ce Cours dans ton cœur et le laisser te ramener à ta véritable identité. Ceux d’entre vous qui ont trouvé dans ce désir une aptitude à recevoir et ont laissé derrière eux l’effort d’«apprendre» ce Cours, ont amorcé le travail qui se poursuit ici, le travail de remplacer les anciens modèles d’apprentissage par le nouveau modèle d’acceptation.

2.2 Nier, c’est refuser d’accepter pour vrai ou juste ce que tu sais ne pas être vrai ou juste. C’est nier l’insanité en faveur de la santé d’esprit, nier le faux pour accepter le vrai. Même si tu es appelé à faire ces deux actions simultanément – l’action d’accepter et l’action de nier – on peut donc voir qu’ils sont en réalité une seule et même action, tout comme moyen et fin, comme cause et effet ne font qu’un. Il t’est demandé d’accepter ou de recevoir la vérité de qui tu es et les révélations te montreront comment vivre dans le monde en restant qui tu es – et il t’est demandé de refuser d’accepter qui tu n’es pas, ainsi que les modes de vie qui t’ont permis de vivre dans le monde en étant ce faux soi.

2.3 Tu verras les modèles du nouveau commencer à émerger de façon naturelle dès que tu nieras les modèles de l’ancien. Comme on l’a déjà dit, tu «sais ce que tu fais» maintenant, et tu n’es donc plus victime des circonstances d’un esprit divisé qui permettaient la confusion qui m’a fait dire autrefois: «Ils ne savent pas ce qu’ils font.» Tu dois comprendre que tu sais, et que tu sauras aussitôt que les anciens modèles auront été niés. Le terme déni est approprié ici, car je ne veux pas que tu t’attaques ou que tu résistes aux anciens modèles. Les modèles ne sont pas de la même catégorie que la fausse mémoire dont tu t’es purgé par le désapprentissage.

2.4 Les modèles sont des systèmes d’apprentissage et de conception. Le modèle d’apprentissage était un modèle de conception divine, créé en unité et en coopération pour permettre le retour à l’unité. Ce modèle, a atteint sa fin désirée et il n’est donc plus utile, ni approprié. Bien qu’il ait été autrefois un modèle parfaitement conçu pour la fin recherchée, poursuivre avec ce modèle ne ferait qu’interférer avec ton entière acceptation de qui tu es en vérité.

2.5 L’éducation conventionnelle est l’exemple d’un modèle dont la conception était parfaite pour la fin recherchée. L’éducation a une conclusion naturelle. Quand l’éducation d’un médecin, enseignant, scientifique, prêtre ou ingénieur est achevée, il est temps pour l’étudiant de réclamer sa nouvelle identité – celle de docteur, enseignant, scientifique, prêtre ou ingénieur – et de commencer à vivre avec cette nouvelle identité. Continuer à ressentir le besoin d’apprendre sans réaliser que le temps d’apprendre est terminé ne peut être considéré comme acceptable ni approprié.

2.6 Dans l’exemple utilisé ici, exemple qui illustre un seul aspect de la vie de l’apprenant, ne pas réclamer sa nouvelle identité pourrait parfois être acceptable et même appropriée. Mais en ce qui concerne l’apprentissage que tu as maintenant achevé, l’apprentissage qui a révélé la vraie nature de qui tu es, cette incapacité à réaliser ton achèvement et à réclamer ta nouvelle identité ne peut être considéré comme acceptable ni appropriée.

2.7 Ce n’est pas un jugement mais la simple vérité. Apprendre la vérité et ne pas l’accepter, ce n’est pas comme apprendre le nécessaire pour faire carrière. Apprendre la vérité et ne pas accepter la vérité est folie. Apprendre la vérité et ne pas accepter l’achèvement de ton apprentissage est folie.

2.8 Si tu ne réalises pas que tu as appris tout ce que tu avais besoin d’apprendre, tu conserveras la conscience du soi séparé au lieu de soutenir la Conscience du Christ.

2.9 C’est parce que les modèles de l’ancien t’ont inspiré une fausse certitude qu’ils sont si difficiles à nier. Lorsque nous parlons ici de nier, nous parlons de te nier l’usage de l’ancien, afin que le nouveau puisse te servir. Nous parlons de nier les modèles d’apprentissage en faveur de la simple acceptation de ce qui est.

2.10 Il est approprié maintenant de nier les modes d’apprentissage, même s’ils ont semblé fonctionner pour toi dans le passé. Qu’ils aient semblé fonctionner est l’illusion qui disparaitra quand tu nieras l’accès de l’ancien pour que le nouveau puisse venir.

Source: © 2016 Un Cours d'Amour, Édition complète, Les Éditions du Dauphin Blanc inc.

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.

🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g u e 🌹
Un blogue dédié à l’amour de soi
Photo par Timothy Dykes sur Unsplash
© 2018 – 2023 Andree Boulay Blogue – Tous droits réservés

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.