OSHO: Aller au-delà de la pression des masses — osho.com

le
Photo de Pixabay provenant de Pexels

Essaie de penser un peu différemment des autres, tout le monde commencera à te soupçonner: quelque chose ne va pas, tu es fou.

Si tu fais partie de la masse, tu es considéré comme sain d’esprit… La masse est peut-être folle, mais ce n’est pas la question. Tu dois simplement faire partie de la masse et agir comme tout le monde.

Aucune exception n’est autorisée. Il n’y a pas de place pour l’individualité.

Les masses considèrent comme fou quiconque ne fait pas partie de la folie collective, quiconque va au-delà de cette folie. Mais cette folie est la seule façon de se purifier. L’homme n’est pas un être, mais un processus, pas un être mais un devenir.

Le chien naît et meurt chien. La situation n’est pas nécessairement la même en ce qui concerne l’homme.

L’homme peut naître homme et mourir comme Gautama le Bouddha. Aucun autre être, sauf l’homme, n’évolue entre la naissance et la mort. Mais pour atteindre cet état vous devez être la foudre qui brûle tout ce qui est pourri en vous; vous devez être assez fou pour aller au-delà de toutes les hypocrisies, tous les maniérismes, tous les masques que l’homme a créé pour rester où il est, pour ne pas grandir.

La foule, les gens, condamneront tous les rebelles, tous les esprits rebelles, ils diront qu’ils sont des destructeurs. Mais pour créer, il faut détruire. Si vous ne détruisez pas ce qui est mauvais et méprisable, vous ne pouvez pas créer la beauté. Si vous ne détruisez pas les mensonges, vous ne pouvez pas faire place à la vérité.

Il est cependant très difficile de ne pas haïr ce genre de personnes, qui perturbent votre sommeil, vos mensonges, confortables, commodes, vos consolations.

Il est naturel que les gens détestent l’homme de vérité: il est un perturbateur… Avec tes mensonges, tu te sens en sécurité, et tout à coup, il arrive à provoquer le doute en toi, à troubler ta foi.

La vérité est toujours en contradiction avec les dogmes des masses. La vérité est individuelle, et les masses n’ont aucun intérêt pour la vérité. Les masses se soucient des consolations, du confort.

Les masses ne sont pas des explorateurs, des aventuriers, des individus qui s’aventurent dans l’inconnu, sans peur, et qui risquent leur vie pour découvrir le sens de leur vie et de leur existence tout entière.

Les masses veulent simplement entendre des mensonges doux, confortables et pratiques. Sans faire aucun effort, elles peuvent se détendre dans ces mensonges qui ne servent que de consolations. Elles haïssent ceux qui veulent être un individu, ceux qui veulent suivre un chemin particulier, un style de vie.

OSHO
osho.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @transparenceducoeur

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

ᴄʀᴇᴅɪᴛ ᴘʜᴏᴛᴏ 📷 Jake Thacker sur Unsplash
© 2019-2022 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.